Samedi 29 Juillet 2017, Gaëtan Vivien, licencié au Laval Triathlon Club, est devenu, en Roumanie, Champion d'Europe Groupe d'Age 25-29 de Cross-Triathlon.

Nicolas Bouhours revient sur son premier Half !

En ce 23 juillet, j’ai profité de mon départ en vacance pour aller faire un triathlon sur le passage : L’iron breizh (1.9km nat, 90km velo, 21.1km cap). Après avoir fait mes deux premiers triathlon sur distance M 2 mois plus tôt (et avoir fini avec du mal la partie course a pied à laval), un nouveau défi m’attendait. Et pas des moindre, je me suis inscrit  impulsivement 22 jours avant le départ en voyant qu’il restait une quizaines de places. La préparation pour un longue distance a donc commencé en même temps ! Un beau défi donc avec le simple objectif de jouer le côté « finisher » pour voir si mon corps en était capable. Le seul point noir dans tout ça, le vélo, hormis le samedi et mercredi avec le club j’ai assez peu bossé le vélo, je n’avais même pas fait une sortie de plus de 85km avant début juillet.

Samedi 22 Juillet, beau soleil sur Angers, conditions optimales pour cette ½ Finale. Les lavallois appréhendent quelque peu ce rendez-vous, dès lors qu’ils se remémorent la « mauvaise » expérience de 2015 avec la disqualification de l’équipe.  Mais cette année nous arrivons avec de « meilleurs » nageurs qui devraient nous permettre d’amener au moins 3 gars à T2 ! Oui ! Gros objectif, je vous l’accorde… Plus sérieusement, nous savons que la tâche sera difficile et qu’un TOP7 (synonyme de qualification) serait un exploit. Mais la motivation est là avec Julien, Antoine, Lénaïc (revenu de vacances exprès, notez cela chers licenciés ;)), Nicolas et moi.

Retour sur ce triathlon, récit de Soso.
Dimanche 9 Juillet 2017 : seconde édition du triathlon de Montreuil Juigné
Une petite poignée de lavallois ont coché ce triathlon organisé par Angers Triathlon.
Nous arrivons sur le site en début d'après-midi : la pluie tombe de plus en plus, le sol est bien trempé, et quelques grondements de tonnerre retentissent, l'atmosphère est lourde... La confirmation tombe = la Mayenne est à plus de 25 degrés = pas de combinaison.

J-10 ! 10 jours avant le tournant de la saison 2017 pour nos équipes en triathlon ! Samedi 22 Juillet 2017, ½ Finale Championnat de France de Clubs de Triathlon de 3ème Division à Angers.

Après avoir été chercher la qualification sur le sélectif régional le 14 Mai à la Roche/Yon, les équipes Hommes et Femmes se retrouvent en terre angevine pour une place en Finale !

Chez les hommes, le Laval Triathlon Club pourra compter sur la fougue de Nicolas Terrien, notre cadet, 61ème des derniers Championnats de France Jeunes à Pierrelatte début Juin, mais également sur Antoine Commère, 52ème des Championnats de France LD, qui mettra ses talents de nageurs au service de l’équipe. Gaëtan Vivien, en recherche de vitesse après l’aventure XTERRA  enchainera cette demi-finale avec les Championnats d’Europe de Cross-Triathlon la semained’après et aura à cœur de se mêler à la bataille. Julien Come (10ème du Surviv’Orne) et Lénaïc Gouallier (déjà présent en 2016), viennent renforcer l’équipe ! L’objectif reste l’accession en Finale où il faudra rentrer dans les 7 premières équipes ! Tâche difficile mais pas non plus inimaginable.

Retour sur le XTERRA FRANCE 2017 pour Gaëtan et Steven. Récit de Gaëtan :

XTERRA France ! Conditions dantesques ! C’est mon 7ème XTERRA et c’est sans doute le plus dur que j’ai fait et à la fois le plus beau. Oui c’est assez bizarre je sais. J’ai amené un bleu avec moi, un nouveau, mort de faim, que j’essaie de « conseiller » au mieux depuis quelques temps et qui est assez fou pour me suivre dans les Vosges en ce début de mois de Juillet, Steven. On a tout de suite pensé à Romain, resté sur le banc touche, sans doute parce que son coach ne l’a pas assez écouté en temps voulu. Sinon Steven, il les connaît ces conditions « de merde », il était au Sillon X-Race dans sa version triathlon en 2017, où sous une pluie battante, il avait fini 2ème. C’est à ce moment-là que j’ai compris qu’avec Romain en plus, j’avais peut-être trouvé une suite à Régis, comme compagnons d’infortune sur ces tracés Offroad.

02 Juillet 2017, Dijon : Championnat de France Longue Distance ! Au programme : 3000m de natation, 87KM de vélo et 20,6KM à pied.

3 Lavallois au départ avec Amandine Commère, Antoine Commère et Dominique Moreau.

2 Podiums ! Amandine (S2F, 3ème) et Dominique (3ème en Master 7). Belle course également d'Antoine : 12ème en S2H.

2 Lavallois + 1 Lavallois assimilé présents à l'Xtrem-Breizh de Port-Louis !

Petit Retour de Patrick sur sa course, partagé avec Eric et Loïc.

25 juin 2017, grande plage de Port Louis dans le Morbihan, nous attendons la mise en place des bouées pour le parcours natation au son des bombardes et binious.

Départ donné, tradition oblige,  je pars le dernier de la plage, après la première bouée je pose ma nage comme me l’ont répété les coach, et nous voilà partis pour 2 tours, je savoure les 200 derniers mètres et je suis déjà sur la terrasse ( du restaurant la grande plage  ) pour enlever la combi, un petit coup de main à Loïc qui a coincé sa fermeture , nous fonçons au parc et nous voilà partis pour 182 km 1300 m de dénivelé. Eric est déjà loin. Je gère le vélo en mode Cyclo Laval Nord, très beau parcours sur la côte avec du vent, et circuit ombragé dans la campagne  d’Hennebont. Surprise avant de me lancer dans la deuxième boucle vélo km 100, je suis doublé par une fusée sur un superbe vélo aéro  (alors que les lavallois n’ont même pas mis leur prolongateur). Un deuxième cycliste arrive à ma hauteur carrossé comme une formule 1, il veut faire la pancarte de Hennebont, je  résiste ,il se relève , je lui demande si il est le  deuxième  de la course, il me répond qu’il lui reste encore  un tour à effectuer.

Amandine a décidé de retenter l'aventure Nouatre aprs son succès de 2016, Cette fois-ci elle est tombée sur plus forte ;)

Amandine :

Victorieuse de l'édition 2016, me revoilà présente sur la ligne de départ pour cette 34e édition. Repérage de la côte du Lavoir à l'échauffement (gros plateau,petit plateau? ah oui, petit plateau !). Une fois le matériel installé au parc, départ en bus pour la mise à l'eau en rivière.

Retour sur le triathlon de Quimperlé dans sa version M. Récit à lire jusqu'au bout car on finit sur un scoop.

Nicolas B. :

Je prends ma petite plume pour vous conter l’aventure d’un triathlon M (mais XXL sur l’échelle du plaisir).

J’ai donc participé au triathlon de Quimperlé, le 04 juin dernier. J’ai décidé de concourir sur cette compétition car je souhaitais vraiment nager en mer. C’est beaucoup plus agréable que de barboter dans la Mayenne, infesté de nombreuses bestioles éminemment nuisible pour l’homme.

Après 2h30 de route, j’arrive 2 heures avant l’ouverture du parc. Cela me laisse le temps de me préparer convenablement, sans la précipitation. Le rituel de préparation est engagé : « c’est toujours les mêmes gestes, d’abord la jambe gauche, chaussettes, chaussures, puis la jambe droite et puis une gorgée de Contrex » (mon contrat minceur). Je décide de partir 45 minutes à vélo pour découvrir les lieux. Le temps est très clément, le soleil est au zénith, et un léger vent est également de la partie. Les conditions sont optimales. Cet échauffement sur ma monture me procure de bonnes sensations et surtout m’ a permis d’observer que la région était truffée d’endroits forestiers et ombragés. C’est une belle nouvelle pour la course. Car la chaleur commence à se faire ressentir.