Fabrice BARREAU Responsable vélo pour les entrainements du samedi. il est le référent de cette discipline, vous devez respecter ses indications et les consignes de sécurité qu'il donnera.

Alain GUILLET, après de nombreuses années de bénévolat se retire de l'encadrement des sorties vélo.

UN GRAND MERCI Alain pour tout ce que tu nous as apporté. Tu as su motiver par tes conseils avisés

le groupe que tu encadrais.

Stéphane BAHIER termine 2° du championnat du Monde Paratriathlon de CHICAGO.

Bravo Stéphane pour cette très belle course.

"Bonjour à tous,

Les entrainements reprennent en course à pied le jeudi 17 septembre.

Cette année, vous aurez la chance d'avoir trois référents:

- Emmanuelle, dit Manu, pour l'accueil des nouveaux et des débutants.
- Régis pour les confirmés, surtout à partir de mi-novembre (après Xterra Maui).
- Eugénie pour tous ceux qui souhaitent améliorer leur technique.

Nous sommes bénévoles au club. Nous nous organiserons tous les trois pour être là le plus souvent possible en fonction de nos disponibilités.
Nous vous demandons d'être à l'heure ou de prévenir à l'avance de vos potentiels retards si vous avez prévu de venir à l'entrainement.

Rendez-vous tous les jeudis à la piste de Laval (en face du stade Francis Le Basser) à 18h15 aux vestiaires pour partir courir à 18h30 précise.

Jusqu'en novembre, à peu près, nous n'utiliserons la piste que pour faire des éducatifs, nous courrons aux alentours.

N'hésitez pas à me poser des questions à la piscine. J'y suis le lundi et vendredi.

Triathlètement

Manu"

Retour sur les équipes D3 du Laval Triathlon Club

En cette fin de saison 2015-2016, il est venu le temps des bilans. Chacun se rappelle de ses objectifs de début de saison.
Le résultat ne colle pas forcément aux attentes, mais le club a bien aligné pour la première fois de son histoire une équipe femme et une équipe homme sur la demi-finale D3 de triathlon 2015.

Bilan pour les filles:
Pour rappel, Christelle Moreau, Cécile Charrier et Anne Rousseau ont qualifié le club en terminant 2ème par équipe derrière les filles de l'ASPTT Angers au triathlon de Saint Julien de Concelles.
La D3 se court sur un triathlon S avec drafting.
Il serait donc idéal d'avoir des nageuses/coureuses qui s'accrochent en vélo.
Mais, il faut jouer avec les disponibilités de chacune et le 18 juillet seulement Anne Rousseau, Cécile Charrier et Emmanuelle Rousseau étaient disponibles pour représenter le club à la demi-finale D3, alors qu'on peut inscrire 5 personnes par équipe et des U23.
L'objectif était donc de faire de son mieux pour montrer les couleurs du club.
Opération réussie car chacune a pu prendre du plaisir en réalisant une course qu'avec des féminines et donc avec du drafting équilibré.
Anne fait une belle natation en aidant une triathlète de l'ASPTT Angers qui a pu "nager dans ses pieds".
Emmanuelle réalise un beau vélo, bien aidée par Cécile. Ce n'était pourtant pas gagné pour elle avant la course après des blessures et un retour tardif à l'entrainement.
Cécile fait une très belle course à pied comme à son habitude.
Elle finit 50 ème. Anne attend sa petite sœur Emmanuelle et elles finissent 64 et 65 ème. 17 ème équipe sur 20.
Bilan positif, même si pour aller chercher la qualification en finale, il faudrait quasiment pouvoir aligner trois nageuses car c'est sur cette discipline que la course se joue en D3.
Cependant, l'espoir est là car l'ASPTT Angers a réussi à se qualifier pour la finale en finissant à une très belle 4ème.
Les efforts qu'elles fournissent depuis plusieurs années payent.
Rendez-vous est pris pour les féminines pour l'an prochain.

Bilan pour les garçons:
Rebelote, en pire!
En effet, le niveau est encore plus élevé chez les garçons. La natation est du même niveau qu'en D2 et le parcours vélo se fait sur 5 tours.
Pour ne pas perturber l'avant de la course, ceux qui se font rattraper par les premiers sont donc éliminés et obligés de poser pied à terre.
Après une bonne natation, Antoine Commère sort dans les 15 premiers de l'eau vient ensuite Gaëtan Vivien puis Jean-Philippe Duval. Enfin, Julien Côme et Régis Mahé sortent dans les derniers paquets.
Gaëtan et Antoine sont dans de bons groupes de vélo. Gaëtan est aux avants postes pour essayer de revenir sur le groupe d'Antoine.
Par contre, derrière c'est plus dur. Jean-Philippe s'accroche dans un petit groupe de 3.
Julien donne tout pour ne pas être rattrapé.
Mais, c'est déjà la fin pour Régis. Juste un tour de fait en vélo avec une grosse moyenne et le pack des premiers le rattrape.
Dur, dur de ne pas pouvoir finir voire faire la course!
Les féminines et Stéphane Joubert s’époumonent pour encourager Julien, mais lui aussi se fait rattrapé: "Éliminé".
Attention, il faut 3 hommes pour classer l'équipe.
Jean-Philippe tient le coup et jusqu'au bout on pense qu'il va pouvoir faire la course à pied, mais ses efforts ne suffisent pas.
Il est lui aussi rattrapé.
Antoine et Gaëtan finissent fort le vélo et Gaëtan surtout le paye sur la course à pied.
Antoine finit quand même bien : 38 ème et Gaëtan 83ème.
Pour l'année prochaine, on espère que la demi-finale sera organisée dans une autre ville où il y aura moins de tours en vélo pour ne pas reproduire cette malheureuse expérience.
Cependant, le niveau est vraiment élevé chez les hommes en D3 et il faudrait presque 3 nageurs comme Antoine pour se qualifier en finale.

Le bilan est tout de même bon. C'est la première année que le club alignait deux équipes hommes et femmes en D3 en plus de l'équipe homme en demi-finale duathlon. A charge de revanche pour l'an prochain. Avis aux amateurs !

Retrouvez les photos avec ce lien:  https://plus.google.com/photos/102590941987040414267 "



Le lien pour les résultats : www.liscriado.com A noter également la participation de Patrick Halard sur le Courte Distance avec une 225ème place en 2h40.

Samedi 12 Septembre 2015. Trois de nos lavallois participaient au half de Saint-Jean de Luz, baptisé Ironbask. Julien Come, Régis Mahé & Antoine Commere s’élançaient sur ce triathlon longue distance. Si pour Régis ce triathlon résonnait comme un retour sur le longue distance, deux ans après son dernier half, l’Ironbask servait de “dépucelage” à nos deux jeunes triathlètes, Antoine et Julien. Prêts à en découdre, ces deux derniers avaient coché cette course comme l’objectif de l’année 2015.

Toute l’équipe arrive quelques jours avant l’épreuve pour le repérage : 1,9 KM de natation en mer avec une sortie à l’australienne aux ⅔ du parcours, 84 KM de vélo sur un tracé finalement peu sélectif et 19KM à pieds en 2 boucles sur les pistes cyclables du port de Saint-Jean de Luz.

7H, St Jean de Luz est encore dans la pénombre. Les vélos ont été mis au parc à la frontale. La mer est calme et prête à accueillir les quelques 400 concurrents de cet Ironbask. Régis, pour commencer, nous raconte sa course : “Que la natation fut longue !!! Même si l’eau est claire, on galère un peu à trouver son chemin dans le paquet. Malgré tout je sors une natation correcte (il sortira dans le premier quart). Sitôt sur le vélo, je ne réfléchis pas et j’attaque tout de suite pour reprendre Julien. On fera la majorité du vélo ensemble mais les sensations ne sont pas au rendez-vous : pas de jambes, cardio qui ne monte pas. Puis vient le carton… Sur un faux-plat montant, je me décale et double un des concurrents qui ne trouve pas mieux que de relancer une fois que je l’ai passé. Sauf que les arbitres sont juste derrière et nous mette un carton à tous les 2… à T2 je m’apprête à faire ma pénalité, pensant devoir réaliser une boucle en plus. Sauf que non, ici c’est 5min dans la penalty box ! La course est finie. Je repars sans motivation. Les sensations sont pourtant là, mais la tête non.” Régis finira 9ème en 4h13 avec le 5ème temps vélo et le 6ème à pieds.

Julien, premier half, le sourire aux lèvres : “La natation c’est pas compliqué à résumer : faut s’imaginer 400 fauves alignés sur une bande de 50m de large qui veulent tous aller chercher une bouée à 200m de la plage. C’est la guerre dès le départ. La natation est compliquée sur les 800 premiers mètres. J’arrive ensuite à trouver mon rythme tout en pensant au reste de la journée. La sortie à l'australienne est une bonne expérience, c’est agréable. Après une bonne transition je m’élance sur le vélo toujours en pensant gestion de l’effort. Mais malheureusement on se retrouve vite dans un petit groupe où la course va se transformer en course d’attente avec des concurrents homogènes. Régis me reprend au 10ème km et me conseille de me calmer et de rester sur ce rythme. Au final, c’est grâce à lui si j’arrive frais sur la course à pieds où je peux alors “faire le job” comme prévu. Je cours à ma place sans m’occuper des autres. “ Julien finira donc 10ème en 4h17 juste derrière le coach. Chapeau ! Julien admettra s’attendre à “en chier beaucoup plus” : “Finalement ce half est super bien passé. J’ai plutôt bien géré mon effort. Elle est là la clé pour le long : la préparation bien évidemment mais la gestion de course devient un paramètre super important. On était prêt pour ce half.

Mais celui qui tire son épingle du jeu ce samedi c’est bien Antoine qui réalise peut-être pour la première fois en 2015, une course à son potentiel : “Je suis bien parti en natation. Je savais que j’allais être bien dans l’eau donc je ne me suis pas affoler, j’ai fait mon chemin sans regarder derrière. Mais c’est vrai que sortir de l’eau en tête c’est très grisant, notamment sur la sortie à l’australienne.

A T1, j’ai préféré perdre un peu de temps pour partir serein. Sur le vélo, c’est comme si que j’avais “Coach Mahé” au dessus de moi qui me répétait de ne pas m’affoler. Mais c’est la première fois que je me retrouvais tout seul devant sans être rejoins, c’était une situation inédite, alors j’ai répété ce qu’on mis en place à l'entraînement. Je pose le vélo en tête. En course à pieds, par contre, c’est plus difficile de respecter les allures quand on est en tête et qu’on court pour se maintenir sur le podium. Je fais tout de même une bonne course à pieds, mieux que ce que j’ai pu prévoir. A l’arrivée, j’ai deux sentiments. D’un côté la frustration de cette 4ème place pour 9 sec mais je vois surtout la super journée passée pour cette première expérience avec la famille, les potes et ça c’est génial. Après pour le futur, je me suis rassurer sur le fait que j’ai le profil pour le long et que c’est sur ce genre d’effort que je prend du plaisir. J’arrive à plus savourer l’effort que sur courte distance. “ Antoine fini donc 4ème en 4h04 en se faisant reprendre dans le dernier kilomètre sa place sur le podium. Très belle performance.

Le lien pour les résultats : www.liscriado.com A noter également la participation de Patrick Halard sur le Courte Distance avec une 225ème place en 2h40.

Le premier weekend de Juillet rime généralement dans le calendrier « Triathlon » avec « Triathlon du Mans ». 2015, la règle reste la même avec une délégation lavalloise plutôt intéressante pour cette 27ème édition. Deux formats étaient proposés : un S le matin, un M l’après-midi. Pas de drafting sur un circuit vélo plat mais où il faut toujours « appuyer », une natation en ligne droite à descendre la rivière qui passe par l’île aux sports, et une partie course à pieds autour des équipements sportifs.

Sur le format Sprint du matin, sur un tracé séchant (l’orage est passé ! ouf !), on retrouve pas moins de 9 lavallois : Julien Pattier (27ème), Antoine Huvet (50ème), Alexandre Tessier (53ème), Cédric Cosnard (60ème), Emmanuel Robert (109ème), Alexandre Coubard (140ème), Charles Éric (269ème). Eugénie Clerc et Gaëtan Vivien réalisent les meilleures performances du club mais devront chacun de leur côté se contenter de la médaille en chocolat… Eugénie finit 4ème Féminine, Gaëtan 4ème Scratch.

L’après-midi sur le format M, chez ces messieurs Toumy Degham a encore fait des étincelles. Derrière nos lavallois ont tout de même assuré ! Antoine Commere fait le show en natation en sortant 2ème de l’eau et finira 20ème et meilleur du club. Julien Come, lui, c’est sur le vélo qui fait le show ! 29ème au final avec le 9ème temps vélo. Nicolas Bayle (31ème), Julien Pattier (avec le S du matin dans les jambes) (37ème), JP Duval (50ème), Claudius Brochard (74ème) et Olivier Bourdais (90ème) complètent notre plateau lavallois.

Mais la perf’ du jour revient une nouvelle fois à Amandine Bodin ! En tête depuis la natation chez les féminines, Amandine ne laissera rien à ses concurrentes. Meilleurs temps dans les 3 disciplines, Amandine gagne avec près de 6min d’avance et se place 34ème Scratch ! Félicitations !

Le dimanche 2 aout les triathlètes lavallois s'étaient donnés rendez vous à Chateau Gontier, le club local y organisait son premier triathlon.

3 épreuves (1 S, 1 relais et 1 M) , un site remarquable, le beau temps, le nombre important de concurrents ont fait de cette journée une réussite. De plus cette journée orchestrée par Christian Baudouin et son équipe s'est déroulée dans une superbe ambiance, les courses étaient sécurisées par un nombre important de bénévoles.

La course s'est déroulée sous une forte chaleur, les sociétaires du Laval se sont bien comportés, sur le M victoire d'Amandine Bodin et 2° place de l'équipe Lavalloise.

CHRISTELLE MOREAU Championne de France V2F de DUATHLON.

Christelle sacrée Championne de France de DUATHLON groupe d'âge à EMBRUN.

BRAVO à notre Championne.

David REBOURS, Hervé DUFEU et Christian BRUYAS sont finishers de l'IRONMAN d'EMBRUN. Félicitations à tous les 3.

Stéphane BAHIER VICE Champion d'Europe de Paratriathlon.

Stéphane sur la 2° marche du podium à GENEVE ce vendredi,

"je me fais reprendre à 1.5 km de l'arrivée"

Stéphane a réalisé une superbe course aux championnats d'Europe.