Retour sur ce triathlon, récit de Soso.
Dimanche 9 Juillet 2017 : seconde édition du triathlon de Montreuil Juigné
Une petite poignée de lavallois ont coché ce triathlon organisé par Angers Triathlon.
Nous arrivons sur le site en début d'après-midi : la pluie tombe de plus en plus, le sol est bien trempé, et quelques grondements de tonnerre retentissent, l'atmosphère est lourde... La confirmation tombe = la Mayenne est à plus de 25 degrés = pas de combinaison.

Top départ (différé) pour les filles. Première expérience sans combi et bizarrement, je préfère ! La natation se passe bien, et la sortie de l'eau est sympa puisqu'on arrive sous un petit pont étroit, avec quand même quelques marches à grimper en sortie d'eau.

On enchaîne sur le vélo : attention, ça glisse toujours. Du coup, un peu angoissée par la chute, et probablement crispée, une transition catastrophique au moment de monter sur le vélo (important de travailler les transitions : de précieuses secondes peuvent se perdre, n'est-ce pas Yanis !). Mais ce n'est pas grave, on continue. Gaëtan remonte vite à ma hauteur, la tête baissée sur les prolongateurs, en quête de la tête de course. Fin de premier tour : parcours agréable, plutôt roulant, avec quelques montées pas très méchantes. Petit demi tour, et Catherine sur le bas côté, sans casque et sans monture, mais tout sourire, me crie "j'ai crevé"... Et mince ! Le soleil perce, et puis le Trinity jaune et bleu qui me rattrape également : Nicolas n'a pas l'air de s'ennuyer pour son premier format sprint de la saison, tant mieux pour lui !


C'est parti pour la CAP, deux boucles à faire sur un circuit mi chemin de halage, mi trail : aucun repérage de fait, et là, c'est le drame lorsque je découvre la surprise du parcours. Et quel gâchis pour notre Catherine : cette bonne grosse bosse, un peu trail, parfaitement faite pour elle, où elle aurait pu laisser du monde sur place (et où certains ont fait des tentatives suicidaires paraît-il : n'est-ce pas Gaëtan). Encore un lavallois qui passe à côté, Romain semble bien aussi ! Décidément ! Ces lavallois ont l'air en bonne forme aujourd'hui !

Allez : ligne d'arrivée franchie. Un triathlon qui mérite d'être découvert. Merci aux bénévoles pour l'organisation et les encouragements.