La course sur format L et sous Label Ironman, regroupe 2000 personnes au départ donc depuis l'an dernier le départ se déroule en rolling start.

Nous partons 6 par 6 toutes les 8 secondes. Nous nous rangeons dans des sas en fonction de notre temps de course estimée.
Chaque Lavallois a vécu la course différemment. Erwan Pélan réalisait seulement son 2ème triathlon.

Patrick Lizouret pour son premier triathlon était en mode découverte, défi et plaisir (Photo de lui en course à pied.)

Emmanuelle Rousseau revenant d'un hiver presque off, profite du dernier bon mois d'entrainement efficace pour faire une belle course: plaisir en natation en combi sans manches, vélo appuyé, mais sans plus pour ne pas être trop mal à pied et course à pied un peu difficile au fur et à mesure des tours du fait des petites bosses dans la ville, mais une belle surprise au final avec la qualif en poche pour les championnats du monde malgré sa 12ème place dans sa catégorie.

Régis Mahé quant à lui était venu pour en découdre avec les meilleurs.

Erwan et Régis nous racontent leurs courses.

Résumé de course de Erwan Pélan:

"Alors pour ma part, seconde expérience sur distance L. Malgré le départ en rolling start, toujours pas mal de difficultés en natation pour trouver un rythme et me sentir bien dans l'eau. Une fois la nage terminée, l'épreuve commence enfin, et surprise, les jambes tournent toutes seules.

Première expérience de rouler sur du vrai dénivelé... Pas de pression, il suffit de doubler chaque personne une par une et de réfléchir une fois en haut des cols.

Petites frayeurs dans les descentes, mais l'adrénaline pousse une fois sur le plat ! Opération vélo réussie !

Déposé du vélo, course sur le tapis de transition OK, laçage chaussures OK, premier kilomètre difficile mais OK. Seulement voilà, il en restait 20, pendant lesquels mes accompagnatrices s'appelleront "crampes musculaires" et "crampes d'estomac"...

Bref, un temps total amélioré de 30 minutes (si tout se passe bien, dans 4 L, je battrai le record du monde !) et une super expérience de "grande course".

Plus qu'à tâcher de flotter un minimum, de travailler les transitions et les allures de courses. Vivement le prochain !"

Résumé de course de Régis Mahé:

"Suite à la qualif d'Amandine et Antoine Commère pour les mondiaux 70.3, j'avais décidé de m'entrainer sérieusement pour Aix pour essayer de me qualifier moi aussi pour aller faire la course avec eux. Un peu tendu au départ, vu qu'il y avait un peu d'enjeu du coup après toutes ces semaines d'entrainement qu'il fallait concrétiser!

Je me place dans le début des partants au départ, histoire d'être tiré par plus fort que moi dans l'eau pour perdre le moins de temps possible (Surprise, je ne sais toujours pas nager...), et d'être proche de la tête de course quand ça roulera fort en vélo. La nat se passe bien, et à ma grande surprise je suis "conquis" par le rolling start, on ne se marche pas dessus dans l'eau et on peut nager en s'appliquant dès le départ. Je sors en 33' n'ayant pas pu toujours suivre les nageurs passant à côté, mais temps quand même honnête pour moi, et c'est parti pour le vélo!

Je serai bien plus à l'aise dans cette partie. Une petite frayeur à la transition je n'arrive pas à enlever ma combi, fermeture coincée! Heureusement qu'il y a pas mal de distance à courir! En vélo, le circuit est assez exigeant avec de longs faux plats, un col, des grands bouts droits en descente et des descentes sinueuses. Pas de monotonie, circuit plaisant, je m'applique à gérer mon intensité au cardio dans les montées, et à essayer de suivre les gars dans les virages en descente. Je remonterai pas mal de monde dès le départ, surtout dans les montées, puisque dans les descentes en lacets certains vont plus vite que moi et je me fais même peur... A partir du 60ème km je suis content de commencer à doubler des dossards AWA (Bien classés au cumul de points sur 70.3), cela veut dire que je me rapproche des bonnes places! Le col de Cengle, difficulté annoncée du parcours, se monte bien (9ème temps de la montée sur les 1700 arrivants) et je terminerai la fin du vélo (plus facile) sans trop chercher à m'entamer pour la course à pieds à venir (le boulot est bien lancé, reste à bien le terminer!). 35ème temps vélo au final.

Le début de la course à pieds se passe bien. Il y a toujours du monde devant, mais avec le départ en rolling start, impossible de savoir si ils sont réellement devant. Le rolling start enlève quand même la confrontation entre athlètes. Je préfère jouer des coudes! J'essaye de ne pas me faire trop mal aux jambes dans les montées (il y a 3 tours!) et de bien allonger dans les descentes. Je double toujours, 1er tour en 24'! Je fais des maths et me dit qu'il n'y a pas 21km... Le deuxième tour est un peu plus dur, j'ai repéré un mec en jaune au loin devant que je n'arrive pas à rattraper, il me servira quand même de motivation parce que certains arrivent dans leur 1er tour et comme ils courent moins vite c'est assez facile de soi-même ralentir et de se dire qu'on est bien... je rattrape certaines pro femmes parties 15' plus tôt que moi et qui galopent toujours (Jeanne Colonge, Manon Genet), je me dis que je dois être dans les bonnes places même si il faut continuer! 2' de plus au 2ème tour par contre.... Ça commence à coincer quand même... je passe en mode 2 verres de coca à chaque ravito, et un verre sur la tête! Je finirai la course comme ça, en donnant ce qu'il reste. Le mec en jaune m'a lâché je ne le vois plus... tant pis pas de regrets je ne pouvais aller plus vite... 1h18 au semi! (Autant dire tout de suite qu'il n'y a pas 21km!). Des que je peux je trouve les résultats : 33eme au scratch et 6ème de ma caté! Un peu déçu. Peut être pas suffisant pour le slot. Je verrais le soir que ce sera bon quand même! Qualif acquise donc, 1er objectif de la saison rempli! Rendez-vous en septembre aux championnats du monde de 70.3.