Trois paratriathlètes étaient au départ, avec Yannick Bourseaux (PT4, plexus brachial), multi médaillé dans les grands rendez-vous internationaux depuis des années (3e au championnat d’Europe 2016 ou encore au championnat du monde et d’Europe 2015) et Stéphane Bahier (PT2, amputé fémoral), lui aussi référence internationale dans sa catégorie avec notamment des titres mondiaux en 2012 et 2013 ou encore une médaille d’argent aux derniers championnats d’Europe, qui pouvaient tous les deux afficher de grosses ambitions. Les deux hommes étaient accompagnés de Maxime Maurel (PT4, pied-bot), 29 ans, qui envisageait un top 8.

Malheureusement, il faudra encore patienter pour voir accrochée une médaille autour du cou d'un Français, puisque nos trois représentants n'ont pas été en mesure de lutter pour le podium sous la chaleur brésilienne.

Dans la catégorie PT2, Stéphane Bahier a pris la 5e place. Le titre olympique est revenu au Britannique Andrew Lewis devant l'Italien Michele Ferrarin (argent) et le Marocain Mohamed Lahna (bronze).